© All rights reserved

 Lilith

   2014-2015

1/1

Lilith, 2014

Text written by Deborah Abergel

 

According to the Kabala, Lilith was Adam’s first female companion in the Garden of Eden, before Eve. Made from the same clay as Adam, she considered herself as his equal, and refused both her inferior place in the couple and any reconciliation with God’s order to comply with man’s desire.

 

A woman both rebellious and free, she represents matriarchy pre-existent to patriarchy whose advent relegated the former to evil and even demoniac status – a creature of the night, embodying a sexual demon, at once the “femme fatale” or sterile crone.

 

Around this myth, the artist constructs works which query women’s place in a world dictated by men for men: a world where, for some, women become respectable only when they become mothers, and yet…

 

Lilith, 2014

Texte de Déborah Abergel

 

Selon la Kabbale, Lilith serait la première femme et première compagne d’Adam au jardin d’Eden, avant Eve. Tiré de la même terre glaise qu’Adam, elle se considère comme son égale refusant à la fois la position que lui propose l’homme dans leur couple et la tentative de réconciliation de Dieu lui ordonnant de se plier au désir de l’homme.

 

Femme à la fois libre et insoumise, elle est la représentation du matriarcat pré-existant au patriarcat, dont l’avénement la fait apparaître sous des formes maléfiques et démoniaques, un être de la nuit, incarnant soit l’image du démon sexuel, soit l’image de la femme fatale ou stérile.

 

L’artiste construit autour de ce mythe des oeuvres qui interrogent la place de la femme dans un monde écrit par des hommes et pour des hommes, un monde où pour certains la femme devient respectable quand elle devient mère et encore…