© All rights reserved

                                           In the name of Father / Au nom du Père

 2011

In the name of Father, 2011

 

Composite materials

150 x 172 x 150

Unique

 

 

Through this pyramidal installation the artist expresses mankind’s attempt to get closer to the truth and to the gods like in Ancient Egypt where pyramids symbolized the transition from life to death.

 

With the use of boxes, the artist emphasizes the conservative aspect of the references of each community to the Father (s) as a connection to a patrilineal filiation whilst the Mother Land is so intensely contested.

 

In the land of God, "the Father", portraits of real or spiritual fathers exposed for all to see can be found in most homes and shops (regardless of religion or culture) (pictures on the boxes, 2011).

 

 

 

Au nom du Père, 2011

 

Matériaux composites

150 x 172 x 150

Pièce unique

 

 

Par cette installation pyramidale l’artiste exprime la tentative des hommes de se rapprocher de la vérité, des dieux comme pour les égyptiens où elle symbolisait le passage de la vie à la mort.

 

Avec l’utilisation des boîtes, elle insiste sur l’aspect conservateur de la référence de chacun au(x) Père(s) comme un ancrage à une filiation patrilinéaire alors même que la terre mère est si disputée.

 

Au pays de Dieu, « du Père », on retrouve dans la plupart des maisons, des échoppes des portraits de pères réels ou spirituels que chacun (quelque soit son appartenance culturelle ou religieuse) expose au regard de tous (photos sur les boîtes, 2011).